Experts-comptables France Défi : ils bossent énormément, mais ils aiment ça

Experts-comptables France Défi : ils bossent énormément, mais ils aiment ça

personnes en cercleMo-ti-vés ! Ni contraints, ni forcés, les dirigeants et responsables d’équipes de France Défi travailleraient bien plus que leurs pairs d’autres secteurs.
S’ils restent plus tard au bureau (+10 %) et ramènent davantage leurs dossiers à la maison (+36 %) – au risque d’impacter la sphère familiale (+ 16 %) –, c’est pour une bonne raison : ils sont satisfaits du travail qu’ils accomplissent (+10 %)* et ont, de ce fait, beaucoup de mal à dire NON à leur clients (+ 10 %)* !
Une situation idéale ? Pas complètement. Car il importe de veiller à la santé et au moral des troupes ! Certes, les dirigeants et responsables d’équipes de France Défi dorment bien mieux que leurs homologues, mais ils s’avouent parfois fatigués et nerveux. Parce qu’ils y mettent du cœur, les relations avec les clients sont pour eux plus stressantes (+ 32 %) et ils estiment manquer de temps pour bien faire (+ 10 %).
Au-delà de la précieuse motivation de ses équipes, France Défi s’est donc donné comme priorité de veiller à leur « Qualité de Vie au Travail ». Depuis le 23 septembre 2015, le groupement s’est en effet engagé dans une démarche globale et innovante de prévention de la santé par la diffusion de l’application Bilan Santé Stress de La Valériane à tous les dirigeants et collaborateurs. Pendant et après le déploiement, chaque salarié a la possibilité d’être accompagné personnellement via « la plateforme experts » de La Valériane pour s’engager dans une démarche de prévention personnalisée.
Cette initiative marque à la fois la naissance d’un observatoire national des facteurs de risques psychosociaux des métiers de l’expertise comptable, mais aussi, et surtout, un « axe de réflexion et de progrès collectif qui nous mobilise », insiste Elisabeth Jaquin, secrétaire général de France Défi.
Ces premiers résultats pilotes seront non seulement confrontés dans les prochains mois à ceux d’autres cabinets qui rejoignent la démarche mais aussi régulièrement actualisés pour vérifier l’efficacité des actions menées. À suivre…

* Il s’agit des premiers résultats de l’étude Bilan Santé La Valériane réalisée auprès des cadres de 5 cabinets pilotes (303 salariés) : Michel Creuzot (Loiret), Valexco (Indre et Loire), CTN France (Pas de Calais), Groupe Laflûte (Paris et Yvelines), R Consultants (Hérault). Ils sont comparés à un échantillon de 1 000 cadres dirigeants étudiés par La Valériane.