Philippe Guermeur

Philippe Guermeur
Il prend le relais

A 48 ans, Philippe Guermeur préside France Défi avec ouverture et détermination. Evolution du métier, défis digitaux, organisation… Il engage les 128 cabinets du groupement à participer. Car, l’expert-comptable et commissaire aux comptes entend bien en faire une nouvelle fois la preuve : « avec des “+” on ne fait jamais des “–” ».

Philippe Guermeur, président du groupement France Défi depuis novembre 2015, n’est pas un homme de pouvoir mais d’envies et d’ambitions. Fidèle aux valeurs et aux objectifs d’Alain Cheval (à la tête du groupement de 1995 à 2015), il entend aller encore plus loin, fédérer et faire face aux différents défis d’actualité, notamment la révolution digitale et ses profondes conséquences sur les métiers.

Élevé aux valeurs du travail et du partage, avec l’image d’un grand-père entrepreneur et globe-trotter et l’exemple d’un père ingénieux Géo Trouvetou qui lui a inculqué le « Tout est possible », Philippe Guermeur a toujours voulu diriger sa propre entreprise.

Une vocation pour le management

« Ce qui m’intéresse, c’est le pilotage. Travailler le process, la méthode, le management… pour trouver la meilleure organisation possible. Sortir des carcans, prendre des raccourcis, pour optimiser ». Voila ce qui l’anime au quotidien, chez 3G Gadras, le cabinet bordelais dont il est dirigeant associé, mais aussi chez France Défi, où il a pris en charge les dossiers de R&D relatifs à la fonction Produire, et puis, bien sûr, auprès de chacun de ses clients.

Car le client est au cœur de ses préoccupations. Il souhaite rompre définitivement avec l’expert-comptable de la vieille école, qui se comportait en notable dans un grand bureau… « Je suis encore surpris de voir que certains ne vont même pas chez leurs clients ! » souffle Philippe Guermeur qui considère que la priorité est justement « d’être présent à leurs côtés, d’être à leur service, dans leurs problématiques, dans leur langage. C’est ça, la vision de la nouvelle génération. »

« Continuer à être avant-gardiste, garder un temps d’avance ! »

Cette conviction est en totale cohérence avec la stratégie de transformation des cabinets en entreprises de service, initiée par Alain Cheval et portée auprès de tous les membres de France Défi. C’est donc tout naturellement que ce dernier a su convaincre Philippe Guermeur de se présenter. « Il a cru en moi, j’ai cru en lui… ».

En bon sportif, ce père de 4 enfants s’est d’ailleurs fixé des objectifs très clairs. Le timing : à 48 ans, il envisage « 2 mandats, 6 ans ». Une ambition : « continuer à être avant-gardiste, garder un temps d’avance ! ». Et puis une mission : « accompagner tous les cabinets, dans toute leur diversité et faire progresser tout le monde. Pour cela il faut créer l’envie de réussir ensemble ».

Cette nouvelle aventure collective qui s’initie, Philippe Guermeur, n’entend pas la mener en solo. Car ce qui l’anime et l’inspire, c’est non seulement le projet mais aussi l’équipe et les échanges. « Pour moi, travailler seul, c’est impossible » ! Affirme-t-il. Il a donc inventé un nouveau type de gouvernance à 5 : 1 président + 3 vice-présidents pour piloter chaque axe stratégique + 1 secrétaire général pour garantir la mise en œuvre et diriger l’équipe de permanents de France Défi. « Plus on est nombreux, plus on fait ensemble, plus on est fort », insiste-t-il… Et, dans la vie, comme pour les cabinets de France Défi, il est certain d’une chose : « Avec des “+” on ne fait jamais des “-” »