La vie du groupement

La vie du groupement

Carrefours collaborateurs, séminaires, convention, voyage ou événement de l’un de nos adhérents, retrouvez le récit de ces rendez-vous qui animent la vie du groupement.


5 NOVEMBRE 2015 - Paris
Convention

Convention 2015 - Réunion plénière

Les data conjuguées au présent et au futur par France Défi

Résolument tourné vers l’avenir, France Défi a choisi d’ouvrir sa convention par une séance plénière consacrée au Big data et à la révolution digitale.

 

Plénière Convention France Défi 2015

Plénière Convention France Défi 2015

Gilles Babinet, multi-entrepreneur français, actuellement « Digital Champion » pour la France auprès de la Commission européenne, a lancé brillamment les débats. Il a permis aux participants de prendre pleinement conscience de la réalité de la révolution digitale déjà en marche, sur tous les continents, dans tous les secteurs. Son exposé a également donné la mesure de l’impact des technologies, des concepts ainsi que des modes de pensée issus de la sphère digitale.Gilles Babinet a ensuite rejoint la table ronde qui réunissait des intervenants directement impliqués dans nos secteurs d’activité, et animée par Philippe Guermeur. Ils ont exposé, sans langue de bois et en toute transparence, leur vision de la stratégie que doivent adopter nos professions pour faire de la révolution digitale une opportunité : évolution métiers, atouts technologiques, approche RH…

Gagner du temps pour un meilleur service client

Nathalie Malicet, vice-présidente de la CNCC et associée de France Défi à Bordeaux, a évoqué les enjeux du big data pour nos métiers d’expert-comptable et de commissaire aux comptes. La question est, selon Nathalie, de gagner du temps pour un meilleur service. « L’évolution de la puissance technologique de nos équipements doit avoir pour corolaire la montée en puissance du niveau de la qualité d’audit, le renforcement du lien avec l’entreprise, notamment par la connexion à son ERP pour procéder aux requêtes directement sur les betas données, et la mise en place de process mining. Le monde économique demande de plus en plus de réactivité, nous devons passer à une mission continue d’audit, à une attestation quasi en temps réel. Et cette révolution est identique pour l’expertise comptable. »

Les Français à la pointe                                                                       

Pour sa part, Stone de Souza, directeur Intuit France (géant américain de l’ERP développant des solutions adaptées aux TPE et PME), en charge de la division expert-comptable, a expliqué en toute transparence pourquoi une société comme Intuit, a choisi la France comme premier pays non anglophone pour s’internationaliser. Un vrai plébiscite, vivement apprécié par tous les entrepreneurs dans la salle : la France fut décrite comme une opportunité magnifique, 5e ou 6e puissance économique mondiale, avec ses 23000 PME créées chaque mois et un foisonnement de start up (1er pays européen devant le Royaume-Uni et l’Allemagne), sachant que 20 % des 500 premières pépites européennes sont françaises. Autres indices d’excellence selon Intuit : le haut niveau d’éducation des Français et plus particulièrement celui des experts-comptables, qui jouent un rôle clé dans l’économie du fait de la confiance des PME, et de leurs relations avec l’administration.

Le client d’abord

Uberisation ou pas, Stone a recommandé à l’auditoire de se préoccuper d’abord de ce qu’attendent les PME. « Pour elles, la comptabilité est une contrainte, pas une valeur ajoutée. Elles ont une attente forte de conseil et d’accompagnement avec un seul objectif : pérenniser et développer leur business ». Quels sont la place et le rôle de l’expert-comptable avec les nouvelles solutions Cloud ? En écho aux propos de Nathalie Malicet, il affirme : « aujourd’hui, grâce au Cloud, il est enfin possible de gagner du temps sur la production. Et le temps gagné permettra d’apporter un autre niveau de service au client et ainsi de construire une nouvelle relation tout en fidélisant la clientèle et en améliorant la rentabilité. C’est une formidable opportunité pour repenser la GRC ! » Et d’ajouter «  Les éditeurs de logiciels doivent aider les experts-comptables en proposant des outils qui répondent à ces attentes. Le passage au vrai Cloud impose une réflexion sur le cabinet en termes de stratégie, positionnement, marketing, RH, production… ». En guise de conclusion, Stone de Souza a néanmoins rappelé chacun à ses responsabilités : « les outils existent, leur choix dépend des orientations stratégiques décidées, pas le contraire ».

Attention à la gestion RH du changement !

La table ronde a été clôturée par Roland Sicard, président fondateur de la Valériane, concepteur de l’application Bilan Santé Stress, et nouveau partenaire de France Défi. Dans ce contexte de révolution digitale, il a insisté sur le rôle des managers, qui doivent aider leurs équipes à faire face à de tels changements. Il a pointé la nécessité pour chacun de « considérer le changement comme un challenge et non comme un danger, synonyme d’incertitudes, d’instabilité, d’effort d’adaptation, de menaces… en bref, de stress…. Car ce stress, selon la capacité de résistance de chaque individu, peut avoir des conséquences sur la santé. »

C’est d’ailleurs là tout l’enjeu de la solution développée par La Valériane, en collaboration avec les entreprises : donner aux salariés les moyens d’adapter leurs niveaux d’exposition au stress à leur niveau de résistance, pour prévenir les soucis de santé et de permettre aux entreprises de mieux anticiper et d’envisager d’éventuelles adaptations.

Roland Sicard rappelle d’ailleurs que tout changement subi est très souvent facteur de crise sociale, d’absentéisme, de turn-over, de baisse de la productivité… Le stress serait ainsi à l’origine de 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail perdues.

Au-delà des questions pécuniaires, France Défi est convaincu que les ressources humaines sont les premières ressources de l’entreprise. Aussi, dans ce contexte de changement, le groupement s’est engagé dans des actions concrètes et sur la durée. Pour preuve, notamment, le partenariat France Défi/ La Valériane qui permettra de déployer l’application numérique Bilan Santé Stress auprès des 3 800 salariés et 450 dirigeants volontaires, et ainsi d’assurer un suivi au plan individuel et collectif.

Partager :         


5 NOVEMBRE 2015 - Paris
Convention

Partage, émotions et avenir

France Défi a tenu les 5 & 6 novembre 2015 sa 27ème convention annuelle au Centre de Congrès de l’hôtel New York à Disneyland Paris.

Convention France Défi 2015 à l'hôtel New-York du parc Disneyland Paris

Convention France Défi 2015

La convention 2015 fut exceptionnelle sur tous les plans.

Un fort taux de participation puisque la convention réunissait 218 participants, représentant 80 % des cabinets membres du groupement. « Un très bon score », confirme Alain Cheval, qui présidait pour la dernière fois la Convention et est désormais président d’honneur de France Défi.

Une assemblée générale unanime, donnant pour la 18e fois quitus au président, Alain Cheval.

L’élection de la nouvelle équipe dirigeante de France Défi, conduite par Philippe Guermeur (lire l’article)

Une thématique résolument tournée vers demain : Innover et construire notre projet d’entreprise dans un monde qui bouge, notamment au plan digital.

La séance plénière d’ouverture, dédiée à la révolution digitale et aux data, a accueilli des intervenants remarquables, experts en la matière. (lire l’article)

Le plan d’action 2015/2018, entièrement conçu en fonction des mutations du marché et des évolutions des cabinets, a été présenté et validé. (lire l’article)

Les ateliers ont, dès le second jour de la convention, illustré la volonté de démarche collaborative de la nouvelle équipe de direction. Répartis en 4 ateliers, animés par un vice-président, assisté des membres des groupes stratégiques, les 218 participants ont apporté leur contribution au plan  d’action 2015/2018, le matin sur les piliers Gouverner/Gérer, et l’après-midi sur les piliers Vendre/ Produire, par leurs échanges, par leurs votes et enfin par leurs idées déposées dans la boîte à idées à la sortie des ateliers.

Ces deux jours, particulièrement denses en informations et riches en émotions ont permis aux membres du groupement de se retrouver et d’échanger, de façon professionnelle mais aussi festive.

Partager :         


25 SEPTEMBRE 2015 - Barcelone
Carrefour collaborateurs

300 collaborateurs à l'heure espagnole

Les Carrefours collaborateurs sont des événements importants de la vie du groupement France Défi. Organisés par région, ils permettent aux cabinets qui le souhaitent de réunir leurs collaborateurs autour de séances plénières et d’ateliers thématiques en lien avec l’actualité du marché et de la profession. Une invitation à tisser des liens qui permettent de mieux travailler ensemble, de développer les collaborations et les échanges professionnels.

Plus de 300 collaborateurs réunis à Barcelone

Plus de 300 collaborateurs réunis à Barcelone

 

Pour son 19e Carrefour Collaborateurs, France Défi Centre a innové avec le premier Carrefour  France Défi se déroulant à l’étranger.
Regroupant 11 cabinets de la région Centre, France Défi Centre s’est rendu à Barcelone !
Plus de 300 collaborateurs ont vécu à l’heure espagnole le temps d’un week-end festif les 25, 26 et 27 septembre 2015.
Deux avions affrétés au départ de Tours, splendide hôtel 5 étoiles en plein centre, restaurants de tapas, catamaran, Rallye Barcelona express, match de foot… une organisation sans faille pilotée par Laetitia Chatron, Cyril Chaumeau, Stéphane Lambert et Fabrice Brochard.
Entre tous ces moments de détente, ce voyage a été l’occasion pour Elisabeth Jaquin, secrétaire général du groupement de rappeler l’actualité de France Défi et pour Philippe Guermeur, désormais président, de se présenter à l’ensemble des collaborateurs.
Ce moment de partage permettra assurément à France Défi Centre de continuer à fédérer les équipes et à renforcer les échanges de bonnes pratiques entre cabinets : groupe social, mesures de la performance, RH, sécurité informatique, etc.

 

 


23 SEPTEMBRE 2015 - Loiret, Indre et Loire, Nord, Ile de France, Hérault
Groupe de travail

Santé : France Défi initie un partenariat avec la start up La Valérianne

Aborder la question de la santé en entreprise est souvent une démarche délicate. Un nouveau groupe de travail France Défi a été créé pour plancher sur le sujet et il avance à grand pas : partenariat, création d’un observatoire, déploiement dans des cabinets tests… A suivre.

Un nouveau groupe de travail France Défi a été créé sur la santé en entreprise

A l’issue de la première réunion du groupe Santé et bien-être au travail, en juin 2015, et en accord avec le conseil des associés, France Défi a décidé de mener une action forte en la matière, et de ne pas se contenter de la simple prise de conscience.
Le groupement a donc engagé, dans les cabinets membres du groupement volontaires, une politique active de prévention des effets du stress sur la santé de leurs équipes. Celle-ci repose sur des actions de prévention individuelles et collectives, et sur la mobilisation simultanée de tous les salariés et dirigeants.

Un partenariat avec une start up spécialisée

France Défi s’est rapproché de « La Valériane », start up française spécialisée dans les solutions et services numériques santé, pour déployer son application innovante de prévention santé au travail «Bilan Santé Stress® » auprès des 3 800 salariés et des 350 dirigeants volontaires.

S’appuyant sur l’outil de prévention, de mesure et de suivi développé par La Valériane, France Défi entend mener une politique active de prévention des effets du stress sur la santé.

Objectifs de la démarche :

  • impliquer et responsabiliser chaque salarié dans la prévention de la santé au travail,
  • observer et mesurer exhaustivement et précisément les facteurs professionnels de stress et leurs impacts sur la performance au travail,
  • cultiver avec tous les salariés les facteurs de qualité de vie au travail,
  • mieux manager les interfaces entre vie personnelle et vie professionnelle.

Un observatoire des Risques psychosociaux et de la Qualité de Vie au Travail, au niveau de chaque cabinet et du groupement, est en cours de mise en place, dans le respect de la totale confidentialité des données individuelles selon les critères de la Cnil et de la déontologie médicale. Chaque collaborateur reçoit de La Valériane, confidentiellement, un accès à l’utilisation de l’application «Bilan Santé Stress® ». Il a également la possibilité, s’il en ressent le besoin, de contacter son centre d’appel en prévention santé.

Le 23 septembre 2015, la première étape de déploiement a démarré dans 5 cabinets pilotes : Michel Creuzot (Loiret), Valexco (Indre et Loire), CTN France (Nord), Groupe Laflûte (Paris et Yvelines), R Consultants (Hérault), soit auprès de 300 personnes.

 

 


18 SEPTEMBRE 2015 - Valence
Communication

Sofidec primé pour sa Journée de la réussite

Le 3 décembre 2015, le cabinet Sofidec a été distingué pour la Journée de la réussite qu’il avait organisée en septembre. Il a été nommé lauréat d’or des 7e trophées marketing et communication de la profession comptable. Réunir ses clients, leur donner l’occasion d’échanger sur leurs problématiques professionnelles et pourquoi pas de susciter des collaborations… Cette journée n’était pas une nouveauté pour Sofidec, cabinet d’expertise comptable implanté à Valence et à Romans (Drôme), qui a récemment rejoint le groupement France Défi.

membre France Défi

Joël Fraisse, à la tête du cabinet Sofidec, membre de France Défi

Depuis 2007, les clients de Sofidec sont régulièrement invités à s’affronter sur un circuit de Karting. « Cette année, nous avons décidé de leur proposer de se réunir lors d’une Journée de la réussite, pour présenter leurs métiers et se rencontrer », raconte Joël Fraisse, qui dirige Sofidec et Audit Dauphiné. Le 18 septembre 2015, ce sont donc 26 stands qui se dressaient sur le site du cabinet, à Valence. Présentation de nouveaux modèles d’imprimante ou de panneaux solaires nomades, démonstration de réfection de sièges, essai de vélos électriques ou de gyropodes… Des activités variées, à l’image de la clientèle du cabinet. « Il y avait aussi plusieurs ateliers gourmands, car nous comptons un nombre important de clients dans le domaine de l’agroalimentaire, charcutier, producteur de foie gras d’oie, transformateur de thé haut de gamme, restaurateur ou encore fabricant de biscuit », explique Joël Fraisse. Au menu des invités, des toasts au magret de canard, des croquants (à plonger dans une fontaine de chocolat), des cookies, des sandwichs, du fromage ou encore des gâteaux dauphinois. En prime, le cabinet proposait à ses clients d’assister à des ateliers organisés avec les partenaires de l’opération. « Le Crédit Mutuel s’était chargé d’organiser celui sur le financement des entreprises par le crédit-bail et la Société Générale sur la gestion de la trésorerie des associations », détaille Joël Fraisse. Egalement partenaire de l’événement, la mutuelle Eovi Mcd proposait une initiation aux gestes de premiers secours et à l’utilisation d’un défibrillateur.

Une occasion pour préciser les attentes des clients

74 chefs d’entreprise avaient fait le déplacement, souvent accompagnés de collaborateurs et de membres de leur famille, soit près de 300 personnes au total. Carton plein, donc, pour le cabinet qui préparait l’événement depuis le mois de mai, sous la houlette de la responsable marketing. « Tout était gratuit pour nos clients, l’organisation de la journée ayant été entièrement financée par nos partenaires », précise Joël Fraisse. L’aspect institutionnel n’était pas oublié puisque l’Office du tourisme de Valence disposait d’un stand. « C’est une habitude, à chaque événement que nous organisons, un des territoires sur lesquels nous intervenons est mis en avant, car nous comptons parmi nos clients trois offices du tourisme mais aussi des associations locales », souligne Joël Fraisse. L’opération a aussi permis au cabinet de cerner plus précisément les attentes de ses clients. « Nous avons organisé deux tombolas, dont l’une réservée à nos seuls clients. Pour y participer, il fallait répondre à un questionnaire consacré aux outils de gestion, ce qui nous a permis de préciser les attentes concernant le nouveau service dédié que nous venons de lancer. La seconde, ouverte à tous, nous a permis de recueillir des informations sur les besoins en termes de formation, en lien cette fois-ci avec notre centre de formation tout juste inauguré », précise Joël Fraisse. Un événement à la fois professionnel et convivial qui devrait connaître une suite puisque le cabinet envisage d’ores et déjà de renouveler l’opération dans deux ans. Entre-temps, ses clients auront été invités à un nouveau tour de piste à l’occasion d’un nouveau challenge de kart.

Par Jean-Marc Engelhard – Accroche-press’ pour France Défi

14 AOÛT 2015 - Vesoul
Communication

Le cabinet ECC membre de France Défi

Installé à Vesoul, le cabinet ECC a été convaincu par les nombreux avantages que confère l’adhésion au groupement France Défi. Veille sur l’évolution du secteur et l’actualité juridique et fiscale, opportunités d’échanger avec des homologues, accès à des services à conditions préférentielles… Il en est devenu membre en 2014 et ses associés témoignent.

membre de France Défi

Gaël Dufourt et Damien Erard, associés du cabinet ECC à Vesoul, membre de France Défi

Un cabinet = une voix

Il y a quelques semaines, les collaborateurs du cabinet ECC de Vesoul (Haute-Saône) étaient réunis pour une matinée de formation interne dédiée à l’actualité comptable, fiscale, juridique et patrimoniale. « Un programme d’actualisation des connaissances de nos collaborateurs conçu grâce à un kit disponible sur l’intranet de France Défi. Avec, en conclusion, un petit quiz ludique permettant de s’assurer que les nouveautés légales ont bien été assimilées », raconte Gaël Dufourt, associé de ce cabinet de 12 personnes, créé en 1989. La veille sur les sujets sensibles et les rappels sur les problématiques récurrentes ont fourni deux des raisons qui ont conduit Gaël Dufourt et Damien Erard, également associé d’ECC, à rejoindre France Défi. Mais ce ne sont pas les seules. « Nous avons rencontré différents groupements avant de décider finalement d’intégrer France Défi. Un choix qui ne doit rien au hasard. D’abord, à l’inverse d’autres réseaux, celui-ci ne demande pas à entrer dans le capital de ses adhérents. Et c’était important pour nous de rester seuls maîtres à bord. Ensuite, il applique le principe « un cabinet = une voix » lors du vote des décisions, ce qui permet de ne pas désavantager les petites structures. Dernier atout : aucun des outils et services proposés n’est obligatoire. À chaque cabinet de choisir ceux dont il a besoin », explique Damien Erard. Autre aspect, non négligeable, la négociation par le réseau de conditions tarifaires préférentielles pour les abonnements aux outils d’information dédiés à la profession, comme le fonds documentaire Navis et le portail d’informations juridiques Nexis Lexis, mais aussi pour une assurance civile qui, dans le secteur, constitue un poste de dépense important. « Autour de 40 % de notre cotisation est remboursée grâce aux économies réalisées sur les achats communs », remarque Gaël Dufourt.

Accéder à des outils et des expertises spécifiques

À l’automne dernier, les deux associés participaient pour la première fois à la convention annuelle de France Défi. « Les thématiques abordées, le partage d’expérience et les échanges informels avec des professionnels rencontrant des problématiques identiques aux nôtres nous ont permis d’avancer sur différents sujets, bien plus vite que si nous avions continué à mener une réflexion en solitaires », constate Gaël Dufourt. Parmi ces questionnements, la nécessité de développer des compétences et des outils spécifiques en matière de gestion interne du cabinet et de marketing. « Nous avons pris conscience de la nécessité d’adapter rapidement notre organisation en segmentant nos métiers. Avec l’objectif de structurer le cabinet en entreprise de services, dans laquelle la mission de conseil sera davantage mise en avant », complète Gaël Dufourt. Une évolution qui sera facilitée par les outils et les expertises mis à disposition par le groupement et les échanges au sein du réseau.