Certification qualité : France Défi accompagne ses membres

Certification qualité : France Défi accompagne ses membres

Publié le 4 mai 2016

Pour faciliter la mise en place d’une démarche qualité et de certification au sein des cabinets, France Défi propose un accompagnement étroit à ses membres. Zoom sur ce soutien avec Nathalie Brossard, responsable qualité du groupement. 

Catherine Giuliana et Gérard Albrieux d'Inkipio

Catherine Giuliana et Gérard Albrieux du cabinet Inkipio

Pour ses 60 ans, le cabinet lyonnais d’expertise comptable et d’audit Inkipio s’est offert une certification ISO 9001 pour l’ensemble de ses activités. C’était en 2009. Une démarche de plusieurs mois, accompagnée au plus près par la responsable qualité de France Défi. « Lorsqu’un cabinet souhaite aller vers la certification, je participe à l’élaboration de l’état des lieux, en prenant en compte le contexte propre à la structure, puis je propose un plan d’action ainsi qu’un rétroplanning », explique Nathalie Brossard. Première étape préalable ? la sensibilisation des collaborateurs. « Au-delà de l’implication de la direction qui doit être affirmée, les salariés doivent être convaincus de l’intérêt de la démarche et impliquées dans sa mise en place », remarque Gérard Albrieux, président d’Inkipio. Une priorité partagée par Nathalie Brossard. « France Défi apporte d’ailleurs des outils et des méthodes en matière de communication interne, qu’il s’agisse de réunions d’information, d’affichage ou de newsletters », souligne-t-elle. Le soutien se poursuit ensuite tout au long du chemin vers la certification. « Nous sommes présents lors des premières réunions et des premier

s groupes de travail », précise encore Nathalie Brossard. Des groupes de travail dont la mission est essentielle : c’est en effet à eux qu’il revient de formaliser les process des différents métiers présents au sein du cabinet. « Lors de cette étape, il est primordial de décrire la réalité, et non pas un fonctionnement idéal. Car c’est le point de départ pour identifier ensuite les pistes d’optimisation de l’organisation », souligne Catherine Giuliana, responsable qualité d’Inkipio. Un travail de fond suivi par Nathalie Brossard. « J’ai des échanges constants avec les responsables qualité durant cette étape de formalisation ».

Davantage de fluidité dans l’activité

Lorsque l’échéance de l’audit par l’organisme certificateur approche, France Défi est encore là. « Nous réalisons des audits « blancs » afin de s’assurer que le cabinet est fin prêt. Je les réalise en binôme avec un auditeur qualité d’un cabinet déjà certifié », explique Nathalie Brossard. Une rencontre qui est aussi l’occasion pour le responsable qualité du cabinet concerné de se former à l’audit interne. « Ce principe d’évaluation en binôme permet de développer les échanges entre responsables qualité et d’ouvrir son champ de vision : auditer son propre cabinet et une autre structure, c’est très différent ! », relève Nathalie Brossard. Afin d’intensifier les échanges sur les sujets liés à la démarche qualité, France Défi a également mis en place un groupe de travail où se rencontrent responsables qualité des cabinets déjà certifiés et dirigeants de cabinets souhaitant suivre le même chemin. L’occasion, pour les premiers, de partager leur expérience et de mettre en lumière tout l’intérêt de la démarche. « Ce qui peut apparaître comme procédurier disparaît rapidement au profit d’une dynamique d’amélioration continue en lien avec la stratégie de l’entreprise. Elle permet de faire émerger de nouvelles idées pour faire évoluer le mode de fonctionnement. Elle fluidifie l’activité et facilite le travail en mode projet », note ainsi Catherine Giuliana. Un retour d’expérience de nature à dissiper les appréhensions de ceux qui hésitent encore à se lancer.